Le succès du dispositif « Mise à disposition d’un robot » dans les entreprises d’Ile-de-France.

Universal Robots

La CCI Val-d’Oise proposait depuis Janvier 2015 de mettre un robot à votre disposition.

Grâce à ce dispositif, piloté par la CCI Val-d'Oise pour le compte de la CCI de Paris Ile-de-France, plus de 20 entreprises ont bénéficié d’un robot pendant 2 à 4 mois subventionné à plus de 80% par le Conseil régional Ile-de-France.

50 % des entreprises ont fait le choix d’acquérir le robot à la fin du dispositif.

Un bilan positif raconté dans les 3 témoignages ci-dessous :

Philippe CHAPE, Directeur général, Méca-Rectif : 
 

Je suis très satisfait de cette opération qui nous a permis d’avancer dans la démarche de robotisation. Cela a déclenché « une envie » chez Méca-rectif. Le robot mis à disposition par Induselec était assez simple d’utilisation, notamment en termes de programmation. Nous sommes partis sur l’acquisition d’un robot du même type. Deux ou trois personnes seront formées à son utilisation. Aujourd’hui, il nous reste un point à améliorer, c’est l’aménage des pièces. Il nous faut aménager ce poste pour que le robot fonctionne de façon optimale. A terme, nous espérons que le robot sera multitâche, c’est ce vers quoi nous voudrions tendre, pour que la rentabilité soit maximum. Nous sommes à la recherche également d’une aide financière pour cet investissement. Le but ultime c’est un robot en mode collaboratif. Il doit être le « compagnon mécanique ».

 

Daniel BERNARD, Responsable achats, EOZ :
 
Ma participation à une réunion de présentation de l’opération, à l’initiative du Comité Mécanique, a immédiatement déclenché notre engagement, car cette opération est une très bonne idée. Elle permet à une PME de pouvoir s’équiper, temporairement, pour vérifier la faisabilité technique d’une phase de robotisation qui vise à prendre en charge des tâches répétitives sans grande valeur ajoutée. Même si, aujourd’hui, pour des raisons de sous-charge, nous ne pouvons concrétiser par l’achat du robot, cette démarche a été très enrichissante ; elle nous a donné des idées et amenés à repenser en partie le process. Elle a démontré que c’est accessible à une PME et nous y viendrons un jour ! « Ne pas pouvoir l’installer aujourd’hui, c’est très râlant » surenchérit Loïc Gauthier, le Président d’EOZ.
 
 
Jérôme DIACRE, Directeur général des opérations, ELNO :
 
Cette action a été très bénéfique et « pédagogique » pour notre entreprise puisqu’elle a démontré la possibilité d’intégrer un robot pour réaliser certaines opérations, avec une certaine facilité de mise en œuvre. Sans ce dispositif, nous n’aurions jamais fait une telle expérience qui alimente la réflexion et ouvre le champ des possibles. Nous devons réfléchir à la flexibilité pour pouvoir traiter plusieurs séries différentes sur une même journée. Le moment venu, il nous faudra nécessairement penser robot multi-tâches. Je suis désormais tout à fait convaincu que la robotisation sera incontournable à moyen terme pour l’entreprise.
 
ANNUAIRE

 

Pour accéder à notre annuaire en ligne

cliquez ici !