Améliorer la performance industrielle globale et la compétitivité de votre PME

Bénéficiez du programme d’accompagnement de la Région

Dans le cadre de sa politique industrielle régionale, Smart Industrie, la Région Île-de-France investit 3 millions d’euros dans l’accompagnement de la modernisation de l’outil de production et de la mutation vers l’industrie du futur d’entreprises franciliennes. 

Accompagner la modernisation de 300 PMI franciliennes sur 3 ans

 

C’est l’objectif que s’est fixé la Région Ile-de-France dans le cadre de sa politique industrielle régionale : Smart Industrie. Un consortium piloté par le Cetim et rassemblant la CCI Paris Ile-de-France, le GIM, CEA List et GFI Business Transformation, en lien avec le comité industrie du futur régional, a été missionné par la Région pour mener ce programme d’accompagnement doté d’un budget d’aide de 3 millions d’euros.  

 

Informer, sensibiliser, agir

 

Différentes actions sont prévues. D’abord, la sensibilisation de 2 000 dirigeants de PME franciliennes sur l’intérêt de mettre en œuvre une démarche d’excellence opérationnelle structurée, voire une mutation vers l’industrie du futur, afin d’en pré-recruter 450 pour lesquels les besoins d’accompagnement sont affinés dans le cadre d’« ateliers collectifs de projection vers l’industrie du futur ».

 

Parmi ces 450 PMI, au moins 300 seront accompagnées dans leur transformation. Après l’atelier de projection, chacune peut choisir un ou plusieurs modules parmi lesquels : un diagnostic stratégique personnalisé aboutissant à la feuille de route de sa mutation, une étude de faisabilité pour l’intégration de l’une des briques technologiques de l’industrie du futur ou d’une évolution organisationnelle. Cette dernière étape débouche, enfin, sur la constitution de la base d’éléments nécessaires à la préparation d’un dossier de demande de financement ou de prêt à l’investissement.


L’ensemble du dispositif est géré grâce à une plateforme Web qui doit permettre d’enregistrer les pré-inscriptions des entreprises et de suivre le dispositif jusqu’à la phase d’évaluation et de bilan.

 

Pour en savoir plus, c'est ici

 

Contact 

Jérôme Kirmann / Audrey Kowalik